Méthodes manuelles

Points de Knap : 

Georgia KNAP (1866-1946) a mis au point une méthode pour « poncer » certains points du corps et soulager très rapidement de diverses douleurs. Les points de Knap ont été cartographiés dans les années 1930, au cours de ses recherches sur le vieillissement et la régénération du corps humain. Le travail par pression des doigts sur ces points nettoie les toxines qui s’y sont accumulées et stimule des zones réflexes sur tout le corps.

D’après Knap la mise en évidence de ces points est « née d’une importante et longue étude des phénomènes inexpliqués de la névralgie sous toutes ses formes, de la rétention des nerfs et des muscles, et plus particulièrement de la classification des déchets alimentaires, producteurs d’acide urique, et de leur action néfaste sur des emplacements précis de l’anatomie humaine. » 

C’est une technique holistique, simple et très efficace pour enlever les blocages énergétiques dans les zones de tension et permettre à l’énergie vitale de circuler à nouveau librement pour rétablir un bon fonctionnement du corps.

La méthode des points de Knap est bien adaptée en cas de torticolis, sinusite, entorse, céphalée, lumbago, douleur vertébrale et musculaire, trouble digestif, rhumatisme, gynécologie et urinaire,

troubles circulatoires et nerveux, …

Une fois les points de blocages libérés, cette méthode contribue à une régénération globale des fonctions vitales. La méthode s’accompagne idéalement d’une mise au repos de l’appareil digestif ainsi qu’une amélioration de son hygiène de vie qui passe notamment par une hygiène alimentaire.

Le soulagement après une séance est quasi-immédiat. Parfois l’arrêt de la douleur ne dure qu’entre 12h et 24h. Dans ce cas, il faut continuer à travailler ces points jusqu’à disparition complète des douleurs.

Points de Knap

Méthode manuelle tissulaire et neuro-cutanée :

Méthode neuro-cutanéeUn grand nombre de techniques ostéopathiques vise à stimuler des points particuliers : techniques de Dicke, Knap, Chapman, Goodheart, Vogler, Moneyron..., mais aussi l'acupuncture par exemple.

La méthode que j’utilise ici associe une stimulation de ces mêmes points et une traction cutanée. Tout le travail se passe au niveau de la peau...
En même temps que se constitue la lésion, des points cutanés et sous-cutanés se déprogramment. Cet état peut durer des années.

La reprogrammation de ces points par un toucher vibratoire, superficiel et polarisé, amène une disparition de la lésion sous-jacente.

Les avantages :

  • Elle est facile à mettre en œuvre.
  • Elle est peu douloureuse, simplement sensible sur les points de tensions
  • Elle est asymptomatique (aucune contre-indication, ni effet secondaire).
  • Elle est rapide.
  • Elle s'adresse à toutes les lésions ostéopathiques sans exception.
  • Elle s'adresse à tous les âges (du nouveau-né au grabataire).
  • Elle est d'effet immédiat : les patients sortent toujours avec une amélioration de leur état.

L’amélioration se poursuit j’jusqu’à huit jours plus tard (délai nécessaire à la disparition de l'inflammation). Si par contre, le déblocage complet n'est pas acquis, une deuxième, voire une troisième séance sera nécessaire (cas chroniques en particulier).

Cependant 10 à 20% d'échecs au-delà de 3 séances est possible. Il s'agit de cas complexes, très évolués (micro fractures osseuses ou cartilagineuses associés), de personnes sous tranquillisants ou de personnes multi opérés. Dans ce cas d’autres voies devront être envisagées.

Cette méthode s'adresse aux troubles occasionnés par un "spasme" persistant des muscles, tendons, ligaments et fascias.

C'est à dire :

  • Les lumbagos et torticolis
  • Les tendinites
  • Les névralgies (cervico-brachiales, intercostales, abdominales, sacrées, crurales, sciatiques)
  • A un grand nombre de céphalées et vertiges
  • Aux Ronflements, troubles de la déglutition, extinction de voix
  • Aux spasmes chroniques de l'arthrose
  • Aux canaux carpiens, aux épines calcanéennes
  • Aux troubles fonctionnels, colopathies, congestion bassin...
  • Aux douleurs de croissance
  • etc...